Dégustation d’un vin rouge – Goûtez au plaisir


dégustation vin rouge

Le choix de la bouteille, c’est comme une rencontre.

Pour une dégustation réussie, tout commence par le choix du vin.
Vin rouge, blanc, rosé?
Avec ou sans bulles?
Peut être vous êtes vous déjà retrouvé devant un rayonnage de vins, complètement perdu, ne sachant lequel choisir. Moment délicat mais oh combien intéressant. C’est à ce moment que déjà on peut imaginer quel style de vin nous séduira.

Dans une cave, en général les vins sont classés par région.
Oui mais vous et la géographie ça fait deux.
Vous cherchez donc par appellation, Anjou, Arbois… mais là encore, comme vos connaissances sont plutôt incertaines en la matière, ce n’est pas non plus d’une grande aide. Une appellation, vous savez ce que c’est, c’est ce qui permet d’identifier les vins selon l’origine géographique de leur production. Avant on parlait d’AOC (Appellation d’origine contrôlée), la première a été créée en 1936, ça ne date pas d’aujourd’hui. A présent on parle d’AOP (Appellation d’origine protégée). Mais on n’en trouve pas seulement dans le vin. C’est valable pour beaucoup d’autres produits. Le fromage par exemple. Cela permet de les tracer et entre autre d’éviter les fraudes. C’est tout le reflet d’un terroir.

Heureusement, pour s’y retrouver dans tout ça, il y a notre ami le caviste!

Lui est là pour nous conseiller, normal c’est son métier. Il connait ses bouteilles sur le bout de la langue et saura vous guider dans votre choix.

dégustation des Grands Crus de Bordeaux vue de la cave
Grands Crus de Bordeaux

Essayez de lui décrire le genre de vin que vous appréciez, avec vos propres mots. Même si vous n’avez pas le vocabulaire approprié, vous verrez qu’il saura « traduire » vos propos. Ça pourrait donner à peu près ça comme dialogue :

le client : J’aime pas les vins qui sont trop légers.
le caviste : Oui je comprends donc vous souhaitez un vin plutôt charpenté.
le client : Je veux qu’il ait du goût.
le caviste : Je peux vous conseiller ce Saint Emilion Grand Cru, millésime 2010. Il se caractérise par un puissant arôme de fruits noirs, ne sera pas trop tannique mais plutôt rond en bouche.
Et là du coup c’est vous qui ouvrez la bouche en rond d’admiration devant tant de connaissances.
Vous pouvez aussi lui préciser quel plat vous voulez cuisiner, et comme par magie, il choisira la bouteille idéale pour un parfait accord mets et vins. Avec ce style de vin (Saint Emilion), une belle viande rouge comme une entrecôte ou un magret de canard se mariera à merveille.

Conseil lecture

idée lecture vins
idée lecture

Pour parfaire vos connaissances, je vous conseille ce livre le « Dictionnaire pratique du vin et de la dégustation » d‘Antoine Lebègue.
Ce guide vous éclairera non seulement sur le vocabulaire du vin mais vous donnera aussi des explications sur la dégustation. De quoi vous mettre l’eau à la bouche.

Faites monter la température

Bon, vous avez trouvé votre vin. Parfait.
Le caviste a bien précisé que la température de service avait son importance. En effet, si celle-ci est trop élevée, le goût du vin ( un film que je vous recommande d’ailleurs, par ici pour voir la bande annonce) le goût du vin donc risque de s’en trouver fortement altéré, l’alcool va prendre le dessus et masquer les arômes. Au contraire, s’il est trop frais, il risque de se « fermer », et là encore les arômes se feront trop discrets. Le caviste vous a conseillé de le servir entre 16 et 18°C. Alors ok on va suivre son conseil.

Autrefois, on disait que le vin était « chambré« . Cela faisait référence à la température de la pièce dans laquelle on vivait. On sortait la bouteille de la cave ( aux environ de 12°C) puis on la laissait se réchauffer à la température ambiante avant de la servir. Aujourd’hui, notre habitat a bien souvent une température supérieure à 18°C. Le terme a perdu son sens premier.

vin-rouge-de-Bordeaux
vin rouge de Bordeaux

« Quand le vin est tiré, il faut le boire »

dicton

On ouvre la bouteille façon « déshabillez moi »

…en prenant soin de ne pas laisser de particules de bouchon à l’intérieur.
Avant de le déguster, il est préférable de le laisser se reposer un peu. On dit qu’il a besoin de s’aérer. L’oxygène entre en contact avec le vin et contribue à cette aération. Cela permet au vin de s’ouvrir, de laisser exprimer tous ses arômes, même les plus discrets. Petite précision : on peut aussi carafer un vin jeune. Pour un vin vieux, le passage en carafe permet aux éventuelles particules en suspension dans le vin de retomber et de se déposer au fond de la carafe. On parle alors de décanter le vin.

Le passage à l’acte : la dégustation

Enfin! Vous attendez ça depuis votre achat chez le caviste : savourer ce précieux nectar!
Je vous invite à lire ces quelques conseils de dégustation qui se résument en 3 étapes pour en apprécier chaque instant.

dégustation la vue

LA VUE (le visuel) Tout commence par l’observation. Un peu comme on le ferait quand on rencontre quelqu’un pour la première fois. La couleur de ses yeux, l’intensité de son regard, la tenue que porte une femme, un homme. Il en va de même pour le vin. On regarde la couleur et l’intensité, la brillance, ce qu’on appelle élégamment la robe du vin. C’est fou ce qu’on peu apprendre sur le vin rien qu’en l’observant. Savez vous que sa couleur, par exemple, peut donner des indications sur son âge? En effet, un vin qui présente des reflets violacés ( la couleur primaire du raisin) sera plutôt dans la jeunesse. Plus il ira vers la couleur tuilée, plus il aura pris de l’âge.
A l’image des cheveux passant du brun au gris.

dégustation de vin sentir les aromes

LE NEZ ( l’olfactif) Lorsque vous humez les arômes qui émanent de votre verre de vin, vos sens entrent alors en éveil. On appelle cela le 1er nez. Cette approche vous permet de détecter un éventuel défaut, comme « le goût de bouchon » par exemple ( on dit goût cependant on peut déjà le sentir au nez) mais il en existe bien d’autres.
Puis vous faites tourner le vin délicatement dans votre verre. Pour les plus maladroits, laissez plutôt le verre sur la table, ça évite les accidents style « tache de vin sur la nappe ». A ce propos, contrairement aux idées reçues, il est déconseillé de mettre du sel, car non seulement ça ne fait pas disparaitre la tache mais au contraire, ça la fixe. Préférez plutôt un détachant classique. C’était le conseil « Arts de la Table » du jour.

Tandis que vous faites tourner votre verre…

ce sont les arômes les moins volatiles qui se révèlent à vous. Toujours grâce au phénomène d’aération. On procède alors au 2ième nez. Vous sentez d’autres arômes plus discrets émerger du verre. Prenez le temps de les apprécier et amusez vous à les reconnaitre, car ils sont parfois complexes.

conseil Vino Passeport

Astuce : Tenez votre verre par le pied, cela évite de diffuser la chaleur de votre main à la paroi du verre. Votre vin ne risque donc pas de se réchauffer ( comme on le fait pour un Cognac par exemple).

dégustation de vin gouter les saveurs

LA BOUCHE ( le gustatif) Prenez le vin en bouche pour en goûter toutes les saveurs. Là, ça passe ou ça casse. Soit le vin tient toutes ses promesses et c’est le paradis, soit vous restez sur votre faim. Certains vins peuvent être très prometteurs au nez, avec des arômes exubérants et se révéler décevants en bouche. Ou au contraire, la dégustation va confirmer la première impression olfactive. C’est alors un grand moment de plaisir, comme un long baiser sans fin. Le vin peut sublimer l’instant et le lieu dans lequel on se trouve, c’est ça aussi sa magie.

Finalement, entre le vin et nous, c’est une grande histoire d’amour!

On a tous notre moment privilégié avec lui. On peut préférer celui où on le choisit, où on le découvre, où on le goûte… ou les trois à la fois!
Certains se plaisent même à contempler l’alignement des bouteilles dans leur cave. Regarder vieillir ses vins un peu comme on regarde grandir ses enfants. Après tout, à chacun son bonheur.
Et vous quel est votre moment préféré avec le vin?

vinopasseport

La dégustation ça s’apprend!
Vino Passeport propose des initiations
Pour en savoir plus, visitez notre page Vino Passeport en cliquant ici

Suivez nous sur les réseaux sociaux

Vino Passeport anime vos événements
Ateliers dégustations et animations oenologiques
Entreprises – Challenge d’équipes
Particuliers – EVJF / EVG

Derniers articles à découvrir

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *